samedi 9 décembre 2017

Le long et tortueux chemin d'Hisia

Essayer de faire son deuil
Billet de Nat à Chat


Au départ je voulais juste parler d'une chose étrange arrivée le Vendredi 1er Décembre.
Mais, déjà que ça n'a pas beaucoup de sens, sans ce qui s'est passé au fil des jours depuis le 30 Octobre, ça n'en a aucun ! Du coup ça va être un peu long.

Ange Loustiquette nous a quitté le Lundi 30 Octobre dans l'après midi, ici, ou plutôt sur le tapis du coin "libre" de la salle à manger. C'était une de ses places préférées. Et ma veto a trouvé cet endroit parfait.
Je ne sais pas où était Hisia à ce moment là.
Je sais juste que je l'ai retrouvée, bien après, dans le garage, pas perturbée du tout.
Il faut aussi que je précise que Hisia et Ange Loustiquette n'ont jamais semblées être hyper proches l'une de l'autre. Elles s'aimaient mais en gardant leurs distances.
Il y avait des chamailleries et des jeux de minis poursuites. Mais jamais de câlins.
Par contre, il y a deux ans (ou 3...), lorsque notre Ange a décidé de ne plus sortir, Hisia et moi avons tout fait pour lui redonner confiance.
Hisia est devenue sa "Gardienne". Elle veillait beaucoup sur elle. D'ailleurs je pense que le rôle d'Hisia sur cette terre, dans cette vie, est d'être Gardienne.
Ceci étant posé je vais vous raconter ce qui s'est passé depuis cette date.

Jour +1.

Hisia est allée dans la chambre de son Papy qui était celle de Loustiquette qui y faisait tous les jours la sieste. La nuit elle dormait sur le lit de son Papy, sur son plaid orange.


C'était relativement habituel pour Hisia d'y aller faire un tour.


Tout comme elle faisait ses siestes sur mon lit et ses nuits dans mon lit.


Toujours le 1er Novembre, elle s'est amusée dans ma chambre, le soir. Elle était de  super humeur.


Les jours se sont écoulés doucement. Je parlais beaucoup à Hisia. Je pleurais aussi beaucoup.
Hisia semblait normale. Mais elle évitait la chambre de son Papy.

J +5

Et puis une après midi elle s'est mise à l'extérieur de la baie vitrée en attente, en regardant dedans.


Ne voyant personne sortir elle s'est levée.


Elle avait l'air vraiment contrariée, perturbée.


J'ai compris qu'elle attendait, comme toutes les après midi, la sortie de Loustiquette.
Ca m'a déchiré le coeur.
J'en pleure encore en écrivant ces mots.


 Et puis la vie a continué.
J'avais un petit chat un peu triste.


Elle me suivait en balade en cherchant un contact très rapproché.


Elle continuait le matin à sortir à peu près une demi heure, puis à rentrer pour manger et s'installer sur ma robe de chambre, dans mon lit.


Et puis elle a commencé à s'installer en bas, au salon, pour faire la sieste. Ce qui n'est pas très habituel pour elle.
Au début elle a occupé le divan sur lequel je m'installe quand je suis au salon.


 Il y avait toujours les câlins du matin dans ma chambre.


J + 9

Le Mercredi 9 Novembre je suis allée récupérer les cendres de Loustiquette.
Mes vetos m'ont expliqué qu'il faudrait surement 3 semaines à Hisia pour oublier, pour faire son deuil.
J'ai placé le plaid (non lavé) de Loustiquette dans un couffin, puis l'urne dedans avec son jouet préféré.
J'ai mis le tout dans ma chambre.


Je l'ai fait sentir à Hisia qui a paniqué.
Elle voulait absolument sortir. Il faisait nuit. Et de toutes les façons pas question d'aller dehors dans cet état.
J'ai mis une heure de câlins-brossage pour totalement la calmer. Puis elle est venue dormir dans mon lit avec moi.


Le lendemain elle ne voulait plus venir sur mon lit, ni s'approcher de la zone du couffin avec l'urne.
Elle s'est même installée sur ce vieux poste.


A partir de là tout à changer.
En bas elle s'est mise à faire ses siestes au bout de mon divan.


Elle évitait totalement ma place.


Dehors c'était balade à deux et câlins
Mais dedans elle ne cherchait plus de contact avec moi.
Elle en voulait plus du tout aller dans ma chambre.


Elle a commencé à s'installer sur son Papy.
C'est totalement inhabituel chez elle.


Ange Loustiquette était la "chérie" de son Papy. Il était (et est) très malheureux.
L'attitude d'Hisia était une aubaine pour lui.


J + 15
Elle s'est mise à ne plus vraiment me suivre en balade.  Sauf une fois de temps en temps.
Elle me suivait, mais de très loin avec parfois une exception.
Ca a commencé à être l'enfer pour moi.
Plus de chat la nuit avec moi.


Elle a décidé que son quartier général dans la maison était le divan de son Papy.


Elle y faisait ses siestes et ses nuits.


Un abyssin a un besoin vital d'humains, de contacts, de câlins répétés.
Est ce qu'elle se rapprochait de son Papy à cause de ça ? Ou bien faisait elle ça parce qu'elle sentait sa détresse, son manque ? Je ne sais pas. Peut être un mélange des deux.


J + 3 semaines ... il me semble

Je pensais qu'elle avait oublié Loustiquette.
....
Un jour elle est sortie. Elle a cherché dans le "nid" de Loustiquette. Puis elle est allée vers le fond, après la piscine. Elle a cherché dans un des potagers, puis dans l'autre. Elle a fait le tour d'un grand pot pour voir si il y avait quelqu'un sur le muret qui surplombe la route (une des places favorites de notre Ange). Elle a cherché dans le coin du tas de bois où Loustiquette faisait ses griffes.
Là je suis partie dans la maison en lames.
La vie a continué comme ça sans aucune amélioration.
Hisia cherchait. Hisia déprimait. Elle s'est mise à beaucoup manger aussi.


A moment donné j'ai lavé le plaid de Loustiquette pensant que l'odeur devait la gêner.

J + un mois et un jour.

Est arrivé le Vendredi 1er Décembre.
Le matin j'ai essayé de l'emmener en balade sans succès.
Je n'en pouvais plus. Je dois avouer que depuis quelques jours j'étais à bout. Plus de solutions. Il m'est arrivé d'avoir envie ... "de la tuer", de la donner, de prendre un autre chat et de la laisser vivre sa vie entre la maison et l'extérieur, mais sans contacts rapprochés.
Hisia est mon Ame-Soeur. Sans connection entre nous je n'existe plus.
En étant "plus rationnelle", j'avais décidé de faire appel à quelqu'un faisant de la communication animale ou à un magnétiseur. Mais sans savoir lequel des deux serait mieux.


Pour en revenir au 1er Décembre, elle a fini par me rejoindre juste au dessus du jardin pour un câlin inespéré.


A midi et demi je mangeais seule. J'étais face à l'escalier qui va au premier étage.
Je l'ai vu monter doucement en miaulant, en appelant en direction droit devant elle, donc vers la chambre de mon père. Cette chambre elle n'y était plus entrée depuis le 1er Novembre.
Je l'ai suivie inquiète.
Les 2 photos et la video sont de très mauvais qualité.


Elle a cherché partout en venant se coller à moi.
Elle miaulait doucement.
Elle a regardé sous le lit, sur le lit.


Elle a aussi inspecté le semainier sous lequel dormait souvent Loustiquette.
Elle a aussi regardé sous la table qui est de l'autre côté du lit.


Puis elle est redescendue se coucher sur son Papy.


C'est le dernier câlin-sieste qu'elle a fait sur lui.


Le soir elle était sur mon lit comme si elle n'avait jamais cessé de s'y installer.
La nuit elle a dormi dans mon lit pour la première fois en 3 ou 4 semaines.


Le lendemain matin elle était sur mon lit.


Elle m'a accompagnée dehors dans la neige alors que ça ne lui plaisait pas vraiment.
Elle n'arrêtait pas de me "parler".


Elle refait ses siestes sur moi dans la journée.


J'ai retrouvé subitement mon petit chat câlin, espiègle, joueur.
Par contre elle continue à beaucoup manger. Mais je la laisse faire. Elle finira par de nouveau se réguler. Et puis c'est l'hiver bientôt et l'été elle est maigre.


Elle ne fait plus de câlins à son Papy à part celui normal du matin dans la cuisine.
Mais elle n'a pas oublié Loustiquette.
Avant hier nous étions dans la colline. J'ai eu un grand coup de cafard. J'ai pleuré beaucoup, longtemps.
Après j'ai parlé à Hisia. J'ai prononcé le nom de Loustiquette. Hisia a regardé plusieurs fois, avec insistance, le chemin qu'elle prenait pour nous rejoindre.
Je ne sais vraiment pas ce qui s'est passé dans sa tête le 1er décembre. C'est mystérieux au possible.
Je voudrais prendre un autre chat pour mon père. Peut être aussi pour elle.
Je ne sais pas si c'est une bonne idée.
Je pense .... que de façon très irrationnelle je vais faire appel à quelqu'un qui fait de la communication animale pour qu'elle pose la question à Hisia...
Voilà, ce billet est bien long. Pas forcement passionnant, mais j'avais besoin de l'écrire.
Je n'ai toujours pas fait mon deuil.
Hisia est sur le bon chemin. Celui des chats.


A bientôt.
Portez vous bien.
Et n'oubliez pas, chaque jour, de "profitez" de ceux que vous aimez.


PS : toute explication sur le changement total de comportement d'Hisia, sur vos expériences aussi, est la bienvenue.



dimanche 3 décembre 2017

Hiver meteorologique

Le cadeau de Dame Nature
Billet d'Hisia

Mère Nature nous a fait un cadeau dont on se serait bien passé.
Avant hier c'était le 1er Décembre. Et pour les météorologue c'est le premier jour de l'hiver.
Il avait plutôt bien commencé. Il y avait un grand soleil.


Je suis sortie avec Nat  Chat pour faire une balade. Mais comme j'aime bien l'embêter, elle a fait une balade un peu plus haut dans la colline et moi j'ai suivi discrètement en bas.
Mais j'ai fini par la rejoindre pour un câlin au soleil.
Après je me suis baladé dans le jardin toute seule. Comme toujours. J'aime bien aussi.
J'ai fait une sieste en milieu d'après midi.


Lorsque je me suis réveillée le temps était vraiment menaçant. C'était noir, orageux, des nuages à neige. Et en plus il faisait froid.


En début de soirée la grêle a commencé à tomber.


Je me suis installée sur le lit de Nat à Chat pour regarder, en tête à tête avec ... mon double !


 Et puis il a commencé à tomber de la neige mélangée à de la pluie. Un truc pas engageant.


Du coup j'ai préféré ne pas regarder ça.
J'ai passé la nuit bien au chaud dans le lit de Nat à Chat.


 hier matin quelle surprise !
C'était blanc. Pas sur les arbres parce qu'il y avait beaucoup de vent glacial.


Il était 9h00 et j'ai décidé d'aller faire une enquête pour comprendre ce que c'était. La dernière fois c'est arrivée en Mars 2013. Je ne m'en souviens plus.
J'ai réalisé que ce truc blanc c'était très désagréable sous les pattes.


Il a fallu que je pleure pour que l'on m'ouvre pour rentrer.
Pas normal quand même de m'avoir laissée toute seule.


Dès que quelqu'un s'est enfin décidé à ouvrir à la pauvre petite frigorifiée que j'étais je me suis précipitée sur mon petit déjeuner. Et après sieste sur le lit.


Mon humaine était excitée comme un puce à cause de la neige. Pourtant ce n'est vraiment plus de son age. Mais en fait je la soupçonne d'avoir surtout été excitée à l'idée de faire des photos moches par temps gris ...
Vers 10h15 elle n'y tenait plus du coup j'ai accepté de la suivre dehors.
Vous avez vu un peu comment je marche dans la neige. J'ai trouvé tout de suite la bonne technique !


Je me suis dirigée vers le kumquat.


N'allez surtout pas croire que c'est parce que je voulais mettre mes pattes à l'abri du froid.
Je ne suis pas une poule mouillée.


En fait je voulait juste inspecter le truc qui pendait lamentablement.
C'était sensé protéger les fruits sur le kumquat. Mais forcement, avec le poids de la neige ça c'est effondré.
Mes humains n'ont aucun sens pratique. Enfin là c'est surtout mon Papy...


Après j'ai trouvé des empreintes en forme de flèches parterre.
Il est clair que c'était un signe pour moi me disant ... de retourner au chaud et au sec dans la maison.


Je l'ai fait remarqué à Nat à Chat qui a fait la sourde oreille.
Elle voulait allez plus loin.
Pourtant il n'y avait pas grand chose à voir.
Comme je l'ai dit un peu plus haut. Il n'y avait plus de neige sur les arbres.
Comme paysage c'était un peu nul.


J'ai décidé de la suivre malgré que ce soit un peu stupide.


Elle aurait pu faire des traces pour moi quand même !


Nous avons vérifié l'eau des chevreuils. C'est important qu'ils aient à boire.
C'était bizarre. Mais en remuant après c'était mieux.


J'ai proposé de faire demi tour.


Franchement ce truc blanc c'est juste désagréable.


Mais pas moyen. Elle voulait absolument monter un peu plus haut.
Elle n'avait même pas pris de baton de marche. 
Il fallait quelqu'un pour la surveiller en cas de chute.


Je l'avais bien dit. Pas super comme paysage. Juste un peu étrange.


Pendant toute la balade je n'ai pas quitté mon humaine des yeux.


Et puis je n'ai pas arrêté de discuter avec elle.
Il fallait la rassurer parce qu'elle n'arrêtait pas de glisser.


Et puis autant en profiter.
Vous ne trouvez pas que je fais tout à fait chat des neiges. 
Je m'appelle Hisia. Mais je pourrais m'appeler Hisiatis ...


Isatis c'est le nom du renard des neiges.


Nat à Chat est redescendue par le même endroit par lequel on était montées.
Moi j'ai pris un chemin moins neigeux.


Arrivée presque en bas j'ai pris les bordures ...



En fait j'ai longé le bord du toit de l'auvent de la piscine. Il y avait  20cm sans neige.
Je suis une chacrobate. C'est largement suffisant pour moi.


Un petit parcours d'obstacle pour entretenir son équilibre dans la neige.


Arrivée en bas Nat à Chat était gelée. Elle ne sentait plus ses doigts.
Du coup ... génial. Elle a décidé de rentrer.
Du coup je l'ai suivie.
J'ai pris un second petit déjeuner. Il fallait au moins ça...
Après je me suis installée sur mon arbre pour regarder les tourterelles.
Pendant que Nat à Chat perdait son temps à monter inutilement dans la colline, mon Papy avait déneigé un morceau de terrace pour mettre des graines pour les oiseaux.


Voilà.
Franchement je ne comprends pas pourquoi tout le monde trouve ça super la neige.
C'est ... froid et lassant.
Heureusement aujourd'hui presque tout à fondu.


C'est vraiment l'hiver.
Prenez soin de vous.
Couvrez vous bien.
A bientôt
Namasté